Équipe

Préparation des Œuvres complètes
Honoré Champion

2021-2027

 


Gisèle Séginger
Coordinatrice

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Fontenay-aux-Roses), Gisèle Séginger est professeur à l’université Gustave Eiffel, membre sénior de l’Institut Universitaire de France et directrice de programme scientifique à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris. Elle est responsable de la Série Gustave Flaubert (Lettres Modernes/Classiques Garnier), de la revue Arts et Savoirs (OpenEdition) et de la collection « Formes et Savoirs » (Presses Universitaires de Strasbourg). Elle a publié plusieurs ouvrages sur Flaubert dont  L’Orient de Flaubert en images (Citadelles et Mazenod) en 2021 et des éditions de textes dans les volumes II, III et IV des Œuvres complètes de la Bibliothèque de la Pléiade et en « GF » (Salammbô, Madame Bovary, La Tentation de saint Antoine). Elle a coordonné la publication du Dictionnaire Flaubert (Honoré Champion, 2017, 2 volumes). 

 

 

 

 


Philippe
 Antoine

Philippe Antoine, professeur émérite de littérature française du XIXe siècle à l’Université Clermont Auvergne, consacre ses travaux aux écritures non fictionnelles de la période romantique et, notamment, à l’œuvre de Chateaubriand (participation à l’édition des Œuvres complètes et coordination du dictionnaire dédié à cet auteur). Il s’intéresse tout particulièrement aux littératures de voyage, a animé pendant 10 ans le site www.crlv.org et assuré la direction de la revue en ligne Viatica de 2014 à 2020 (12 livraisons parues à ce jour).
Principales publications :  Édition critique, en collaboration avec H. Rossi : Itinéraire de Paris à Jérusalem, dans Chateaubriand, Œuvres complètes, dir. B. Didier, Paris, Champion, 2011, 1196 pages ; Quand le Voyage devient Promenade. Écritures du Voyage au temps du romantisme, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, coll. « Imago Mundi », 2011, 216 pages ; Éditions critiques : Voyage en Italie, Cinq jours à Clermont, Le Mont-Blanc, dans Chateaubriand, Œuvres complètes, VI-VII, dir. B. Didier, Paris, Champion, 2008, 286 pages ; Les Récits de voyage de Chateaubriand. Contribution à l’étude d’un genre, Paris, Champion, 1997, 324 pages.

 

 

Juliette Azoulai

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, agrégée de lettres modernes, Juliette Azoulai est maîtresse de conférences en littérature française à l’université Gustave Eiffel et membre junior de l’Institut Universitaire de France (2020-2025). Elle coordonne avec Florence Pellegrini le séminaire Flaubert (ITEM, Ulm). Ses recherches portent principalement sur le lien entre littérature et savoirs (sciences, philosophie) au XIXe siècle. Elle a publié L’âme et le corps chez Flaubert : une ontologie simple (Classiques Garnier, 2014) et a fait partie de comité scientifique du Dictionnaire Flaubert (Honoré Champion, 2017, dir. Gisèle Séginger).

 

 

 

 

 

Olivier Bara

Olivier Bara est professeur de Littérature française du XIXe siècle à l’Université Lyon 2 et directeur adjoint de l’UMR 5317 IHRIM (Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités). Ses travaux, relevant de la poétique historique des formes et de la sociocritique, concernent le théâtre et l’opéra au XIXe siècle, ainsi que les liens entre littérature romantique, spectacle, vie et discours sociaux. Il a notamment publié Le Sanctuaire des illusions. George Sand et le théâtre (PUPS, 2010), dirigé Théâtre et Peuple. De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier (Classiques Garnier, 2017), édité Théâtre de poche de Théophile Gautier (Classiques Garnier, 2011), ainsi que plusieurs œuvres romanesques de George Sand chez Champion et en « Bibliothèque de la Pléiade ». Il vient de diriger le dossier « Gustave Flaubert et le théâtre » dans le dernier numéro de la Série Gustave Flaubert de la Revue des lettres modernes.  Il est directeur de rédaction de la revue Orages. Littérature et culture (1760-1830) et des Cahiers George Sand.

 

 

Philippe Dufour

Ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé de lettres modernes, Philippe Dufour est professeur de littérature française à l’université de Tours depuis 2000 et rédacteur en chef de Flaubert. Revue critique et génétique.  Il a consacré deux essais à Flaubert (Flaubert et le pignouf, PUV, 1993 ; Flaubert ou la prose du silence, Nathan, 1997) et l’a étudié aux côtés des grands réalistes ou des romantiques dans ses autres ouvrages : Le Réalisme. De Balzac à Proust, PUF, 1998 ; La Pensée romanesque du langage, Seuil, 2004 ; Le Roman est un songe, Seuil, 2010 ; La Littérature des images, La Baconnière, 2016 ; Le Réalisme pense la démocratie, La Baconnière, 2021. À l’occasion du bicentenaire, il publie des éditions du théâtre de Flaubert (Le Sexe faible et Le Candidat dans la « Bibliothèque de la Pléiade ») et de Madame Bovary (chez Honoré Champion).

 

 

 

 

 

Éric Le Calvez

Éric Le Calvez est professeur à Georgia State University (Atlanta) et membre associé de l’équipe Écritures du XIXe siècle (Groupe Flaubert) à l’Institut des Textes et Manuscrits modernes (CNRS, Paris). Spécialiste du dix-neuvième siècle, il concentre surtout ses recherches sur Flaubert, dans la perspective d’une poétique génétique traitant des transformations de l’écriture dans les brouillons. Il a publié neuf ouvrages et de nombreux articles sur la question. Il a dirigé un volumineux Dictionnaire Gustave Flaubert (Classiques Garnier, 2017), ainsi qu’un recueil d’articles sur Flaubert voyageur (Classiques Garnier, 2019). Il a codirigé en 2019 (avec Stéphanie Dord-Crouslé) le numéro spécial de la Revue Flaubert sur « Bouvard et Pécuchet et l’agriculture ».

 

 

 

Taro Nakajima
Docteur de l’Université Paris-Est, Taro Nakajima est maître de conférences à Chukyo University (Nagoya). Il étudie les rapports entre la religion, la science et l’histoire au XIXe siècle. Il a publié des articles sur La Tentation de saint Antoine et Bouvard et Pécuchet et participé à la rédaction du Dictionnaire Flaubert (H. Champion, 2017). Il participe à l’équipe japonaise des dix-neuviémistes, coordonnée par Norioki Sugaya dans le cadre du Kakenhi. Il est l’auteur d’un livre : Entre croyance et savoir. Les figures religieuses de Flaubert (coll. « Formes et Savoirs », Presses universitaires de Strasbourg, à paraître en 2021

 

 

 

 

 

 

Norioki Sugaya

Norioki Sugaya est professeur à Rikkyo University (Tokyo), et membre associé de l’équipe Écritures du XIXe siècle (Groupe Flaubert) à l’Institut des Textes et Manuscrits modernes (CNRS, Paris). Spécialiste de Flaubert, il s’intéresse notamment aux rapports entre la littérature et les sciences de la vie au XIXe siècle. Il a publié Flaubert épistémologue. Autour du dossier médical de Bouvard et Pécuchet (Rodopi, 2010) et a fait partie du comité scientifique du Dictionnaire Flaubert (Honoré Champion, 2017, dir. Gisèle Séginger). Il a également fait paraitre la traduction japonaise de Bouvard et Pécuchet (Tokyo, Sakuhin-sha, 2019).

 

 

 

 

 

Florence Vatan

 

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, Florence Vatan est professeur au Département de français et d’italien de l’Université du Wisconsin à Madison et membre affilié du Département d’études allemandes, nordiques et scandinaves. Ses recherches portent sur les relations entre littérature, science et philosophie au dix-neuvième siècle et dans la première moitié du vingtième siècle en France et dans les pays de langue allemande. Elle a publié de nombreux essais sur Flaubert, Baudelaire, Musil et Canetti. Outre sa collaboration au Dictionnaire Gustave Flaubert (Classiques Garnier, 2017, dir. Éric Le Calvez), elle a coordonné un numéro de la Revue Flaubert sur « Flaubert et les sciences » (2004) et codirigé avec Anne Vila un numéro de L’Esprit créateur sur « L’Esprit (dé)réglé : Literature, Science, and the Life of the Mind in France, 1700-1900 » (56 : 4, hiver 2016) ainsi que le numéro « Entre savoir et fantasme : le corps et ses énigmes » de la revue Arts et Savoirs (n° 11, 2019). Elle est également l’auteur de deux ouvrages sur Robert Musil : Robert Musil et la question anthropologique (PUF, 2000) et Robert Musil. Le « virtuose de la distance » (Belin, 2013).

Christophe Ippolito

Christophe Ippolito est professeur au Georgia Institute of Technology (Atlanta) et membre associé du Centre de recherches « Écritures » de l’université de Lorraine (EA 3943). Il est spécialisé dans les études françaises et africaines (périodes moderne et contemporaine) et a publié 9 livres et plus de 60 articles et chapitres de livres évalués par des pairs. Il travaille notamment sur le récit et la description de Flaubert, il a publié des travaux sur la politique, le voyage, et la mémoire narrative chez Flaubert, et il fait partie de l’équipe du site Flaubert mis en place par l’université de Rouen. Son dernier livre (2019) porte sur les identités post-francophones en Afrique et au Moyen-Orient.

 

 

 

 

 

Sarga Moussa
Directeur de recherche CNRS
UMR THALIM

Joëlle Robert
Chercheuse associée au Centre Flaubert (université de Rouen)
Auteure d’articles dans plusieurs revues, elle a contribué au tome V de la Correspondance de Flaubert dans la Pléiade et au Dictionnaire Flaubert des éditions Honoré Champion. Elle a publié Un rêve de Flaubert. Vieille, chapeau, Présidente, Éditions Passage(s).

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search