Le château des coeurs

Dans le cadre du Festival Berlioz 2021

Le château des coeurs de Gustave Flaubert

Lecture musicale mise en espace par Jeanne Debost
Compagnie Opéra 3

chateaucoeurs.jpg

23 août à 21h

D’après la féérie de Gustave Flaubert, sur des musiques d’Hector Berlioz

Date de création 23 Août 2021

Co-production Opéra.3 et Festival Berlioz – AIDA38

 

 

La reine des fées met en garde ses sujettes sur le fait que les gnomes ont pu emprisonner presque tous les coeurs des hommes dans leur château, et qu’ils mettent en danger l’équilibre du monde. À force de trahisons, de mesquineries et d’entourloupes, les gnomes ont mis presque tous les hommes sous leur domination. La mission des fées est de trouver deux coeurs purs qui peuvent s’aimer, et ainsi racheter tous les autres. Elles décident de suivre et aider le destin de Paul, un bourgeois désargenté et Jeannette, une paysanne au coeur simple. Leur chemin est semé d’embûches érigées par les gnomes, et les fées font tout pour détourner leurs stratagèmes.

Le château des coeurs est une féérie, un genre très en vogue au XIXe siècle, qui met en présence une foule de personnages magiques et quotidiens, sur un plateau de théâtre avec machinerie, et effets spéciaux.

Le Festival Berlioz propose de faire entendre l’essence de ce texte dans le cadre du colloque « Berlioz, Flaubert et l’Orient », dans une version réduite, légère et musicale.

Critique acerbe de son époque, Flaubert profite de ce texte pour livrer de beaux commentaires sur l’art, la bourgeoisie, les conventions sociales, et le cynisme d’une petite société parisienne qui a perdu toute authenticité.

Sur un programme musical Berliozien, l’intention dramaturgique est de faire des personnages de la reine des Fées et du roi des Gnomes le fil rouge qui emmène l’auditoire tout au long du concert.

Ils tiendront lieu de « Maîtres de cérémonie », faisant jouer au reste des artistes (chanteurs et musiciens) les différents rôles qui apparaissent au long de la pièce, sous forme de numéros.

Dans un concert-lecture d’environ 1h15, le texte et la musique se déploieront dans une forme de laboratoire théâtral.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search