Parution Berlioz, Flaubert et l’Orient

Voilà un homme ! et un vrai artiste ! » écrit Flaubert à la lecture de la correspondance inédite de Berlioz, ajoutant : « Que ne l’ai-je mieux connu, je l’aurais adoré ! » Berlioz et Flaubert n’ont pas eu le temps de nouer une longue amitié. Ils se rencontrent seulement en 1863 : le musicien enthousiasmé par Salammbô y a consacré un passage dithyrambique de sa Revue musicale de décembre 1862. Tandis que l’écrivain veut faire adapter son roman pour l’opéra, le compositeur est occupé par la préparation des Troyens. Mais il sollicite le romancier car il a besoin de « quelques conseils pour les costumes phéniciens et carthaginois. » Amis posthumes en quelque sorte, Flaubert et Berlioz ont accordé à l’Orient une place similaire dans leurs œuvres et leurs aspirations. Contemporains de l’orientalisme romantique, de la vogue des féeries et des grandes mises en scène orientalisantes, ils ont à leur tour apporté leur contribution à une rénovation de ses formes et de ses thèmes.

Sous la direction de Cécile Reynaud et Gisèle Séginger, Berlioz, Flaubert et l’Orient, ouvrage richement illustré, réunit un ensemble de contributions des spécialistes du sujet.

ISBN: 978-2-84742-490-4
Date de publication: 8/09/2022
Nombre de pages: 256
Dimensions du livre: 19,7 X 25 cm
180 illustrations
Prix public: 35 €



Citer ce billet
G-LISAA (2022, 11 septembre). Parution Berlioz, Flaubert et l’Orient. Flaubert. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/orun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search